L' église St PANCRACE de LUNAS 

 

inscrite à l'Inventaire Général des Monuments Historiques par arrêté du 28 mai 2001

   L'église primitive, de dimensions assez réduites peut être datée du XIIe siècle : c'était un petit édifice roman. On peut encore voir à l'extérieur, par la cour d'accès au presbytère, une partie du mur de la nef, ornementé d'un fragment de frise lombarde et dont la voûte constitue actuellement celle des combles du presbytère.

   Elle fut agrandie au XIII ou XIVe siècle par une nef à trois travées, à berceau brisé, séparées par des doubleaux plats. Elle est accolée à deux chapelles latérales voûtées d'ogives. Dans les murs on remarque, à l'intérieur, le réemploi de quelques chapiteaux primitifs.

        

   Le chœur actuel est du XVe siècle, voûté d'ogives à cinq pans, avec colonnes fuyantes du début du flamboyant.

   La tribune fut construite en 1836, Mgr l'évêque de Béziers "étant venu administrer la confirmation et ayant reconnu que l'enceinte de l' Église était trop petite pour contenir le peuple qui pouvait s'y rendre soit de la commune, soit des environs ".

   C'est François Fabre, architecte à Bédarieux, qui réalisa ces travaux d'agrandissement comprenant la construction d'une nouvelle travée dans la nef, d'une tribune et d'un portail d'entrée.

Etude de Jean Claude RIVIERE : essai de restitution de l'édifice du XIIème siècle... cliquez

Visitez le clochez... cliquez

Réfection de la toiture...

    Si la chapelle dédiée à Saint Pierre semble être la plus ancienne, celle de la Sainte Vierge date du XVe siècle. Quant à celle de Saint Joseph, elle est inscrite au livre des recettes et des dépenses de la fabrique de Lunas (livre du 1er mai 1822 au 31 Décembre 1873 ) comme ayant été édifiée en 1843.   

   Le 6 août 1845 la paroisse reçut de Rome les reliques de Saint Pancrace, Saint Joseph et Saint François Xavier, avec leurs authentiques.

Du mobilier intérieur de cette église, l'on doit retenir :
     - Le retable à colonnes torses, avec pampres, grenades, chérubins et grappes de raisins, constituant un très bel ensemble en bois sculpté polychrome du XVIIe siècle.

         

    -  La toile représentant le martyr de St-Pancrace (titulaire de l' église), jeune Romain supplicié sous Dioclétien, œuvre de Rouède, achetée par la paroisse en 1843.

Antoine Charles ROUEDE   ... Cliquez

Saint Pancrace ... Cliquez

    -  Les vitraux : Cliquez pour plus d'information sur les vitraux du chœur.

    -  La grille de communion en fer forgé fleurdelisée du XVIIe siècle.

 

       " L'ensemble architectural de cette église ne peut être considéré comme un chef-d' œuvre exceptionnel ; il n'en reste pas moins un témoin extrêmement intéressant des diverses époques auxquelles il a été édifié et modifié , constituant en tout cas un capital artistique qui doit être conservé " (J.Bremond , architecte)

   Le presbytère est un bâtiment rectangulaire relié à l'église par un corps intégrant une partie de la première église romane. Il comprend à l'étage des pièces en enfilades avec un ensemble homogène de belles gypseries du XVIIIe : trophées de fleurs et de musique, carquois et flèches (Cupidon). La qualité de ce décor est comparable à celui de certains hôtels particuliers montpelliérains.

sources bibliographiques:

MARC (1980) : MARC (Henri) - Lunas porte de l'Escandorgue - Béziers 1980 - Publication des Amis de Lunas. pages 43 à 45.

Fiche descriptive du monument de l'Inventaire Général: Lunas (Hérault) Eglise paroissiale Saint Pancrace.

 photos L. Osouf

Autres édifices religieux