Le Redondel... La citerne

Centre d'intérêt 1 : la citerne du château.

 

A partir de l'entrée du site (rond jaune du plan), redescendre sur 20 mètres la calade venant de la Grand'Rue, puis s'engager sur la droite vers le mur correspondant aux anciennes fortifications.

 

Photographies (cliquez) :

 

L'intérieur de la citerne

 

La porte ouverte dans le mur d'enceinte pour transformer la citerne en petite bergerie.

 Avant la création du réseau de distribution d’eau, les Lunassiens s’en procuraient aux sources ou la prélevaient directement dans les ruisseaux. Les premiers aménagements furent sans doute des dispositifs collectant les eaux pluviales ou des puits permettant d’atteindre des eaux souterraines peu profondes.

   Les occupants du château du Redondel perché sur son rocher, ne pouvaient, pendant les sièges, accéder aux  points d'eau situés dans les vallées. Aussi des dispositifs de récupération d'eau de pluie furent-ils aménagés sur le site.

   On peut encore observer une  ancienne citerne dans un état de conservation permettant de comprendre sa structure initiale.

   Elle est constituée d’une salle voûtée à base rectangulaire de 3,40 m de long sur 2,45 m de large, pour une hauteur maximale de 3,25 m. Sa capacité est de l’ordre de 20 000 litres.

  Pour améliorer son étanchéité, toutes les surfaces intérieures (murs, sol, voûte) ont été recouvertes d’un enduit (de couleur rose) fait d’un mélange de chaux, de sable et de tuiles broyées. Cette technique du "mortier de tuileau" était déjà utilisée par les Romains pour étanchéifier bassins et aqueducs.

  Une ouverture en plafond devait permettre le puisage. Elle a été obstruée lorsque la citerne a été transformée en petit bâtiment agricole.

   Désormais, une porte dans la muraille sud, permet d'y accéder.

plan du site du Redondel retour sommaire village