LE MOULIN DU TAILLANDIER

1 - Ancien béal d’irrigation   2 - Dérivation d’amenée d’eau au moulin   3 - Atelier de taillanderie   4 - Roue hydraulique   5 - Canal de décharge   6 - Chaussée sur le ruisseau   7 - Prise d’eau   8 - Chemin d’accès

Situation :

   Le « tournal » ou moulin du taillandier est situé sur la rive droite du Gravezon, à quelques dizaines de mètres en aval du moulin de Barberignes.

 

Datation : 

     Dans le recensement de 1861, Pierre AUBAGNAC, marié, 44 ans, se déclare « taillandier ». Antérieurement, il exerçait le métier de forgeron. Le moulin pourrait donc dater de cette période. Jusqu’en 1886, on retrouvera le taillandier dans les recensements.

Nature et destination :

    L’outil principal était le martinet, sorte de grand marteau régulièrement soulevé par les quatre ergots d’un mécanisme mû par une roue exploitant l’énergie hydraulique. En retombant sur une enclume, le dispositif permettait de forger le métal. Le taillandier fabriquait essentiellement des outils agricoles : lames de faux, pelles,  bêches, pioches, socs et versoirs de charrues…

            La roue hydraulique permettait également d’actionner :

            - une soufflerie (indispensable pour activer la combustion du charbon de la forge où le métal était porté à température avant d’être martelé);

            - une meule;

            - une pompe (fournissant l’eau pour la trempe). 

   Pendant l’été 2008, des membres de la commission "patrimoine" de l’association ont procédé au relevé des lieux et au dégagement des alluvions apportées par les crues du Gravezon qui avaient recouvert les installations sur plus de deux mètres d’épaisseur par rapport au fond du bassin de la roue. 

   Grâce aux sondages effectués, il est maintenant possible de comprendre le fonctionnement des divers mécanismes.

 

    Les schémas de Max Commeignes permettent d'imaginer les dispositifs d'entraînement lorsque le moulin était en activité.

Iconographie

               3 schémas pour comprendre ce moulin :

- essai de reconstitution

- coupe du moulin

- le dispositif actionnant le martinet

Photos du site prises lors des sondages de 2008 :

- la soufflerie et les supports de paliers

- état de la roue avant et après dégagement des sédiments

- le mécanisme de soulèvement du martinet

(extrait de l'ouvrage "Lunas au fil de l'eau... au fil du temps..." pages 31 à 34)

Le petit patrimoine de Lunas