La longa...

    La Longa, de qu’es aquò ?

   - Es lo jòc de bolas de Lunaç.

   - Enric! vòlas dire la petanca?

   - Non, non, non te disi la longa! La petanca es per los estabosits del Bosquet-d'òrb. Cal te dire que lo jòc de longa es complicat. Cal marcat las bolas, faire de mesuras amb un reglet de 50 centimètras. Cal far un arc de cercla davant las bolas. Perdequé? Perdequé, se pòt pas faire lo joc ravalaïre, qu’es un joc de carracas. Tot aquò es tròp complicat per los bedigas del Bosquet. N’i a romegaires Bosquetan, dison qu’es eles qu’an reviscolat la longa de Lunaç.

   De tos temps Lunaç es lo vilatge lo mai civilizat de la cantonada, es una vertat istorica. Lo joc se passa lo dimars e lo dijòus a costat del Gravezon sos las platanas. A tres oras los jogaires venon de pertot mai del Bosquet, los que son mai cervelats, qu'an seguit de cors de mesa al nivèl.

   N’i a que son pas jogaire e venon assetar, per se trufar e faire de rasonaments, de ressentiments.

   Per jogar a la longa cal de bolas mai gròssas e mai bèla que las de petanca, son òbras d’art.

   Dins los jogaires se trapa una aristocracia que son los tiraïres, las estèlas. Cal dire qu’es complicat de tirar. Cal escampar la bola a mai de 12 mètres e tocar e pas faire lo ravalaïre. Me lo cal dire, los del Bosquet son de bons tiraïres.....de longa.

   Per lo rèsta sabi pas. Sul pic de 6 h lo joc es arrestat. Lo temps de beure un pastaga a « la boule joyeuse» e cal entrar a l’ostal perdequé se non la femna va romegar.

                                                   L’Enric del Redondèl

C’est quoi la longue ?

- C’est le jeu de boules de Lunas.

- Henri ! Tu veux dire la pétanque ?

 -  Non, non, non, je te dis la longue ! La pétanque c’est pour les ahuris du Bousquet-d’Orb qui ont reçu un coup sur la tête. Il faut dire que le jeu de longue est compliqué. Il faut marquer les boules, faire des mesures avec une réglette de 50 cm. Faire un arc de cercle devant la boule. Et pourquoi cela ? Pour ne pas faire le « rabalaïre » qui est un jeu de gitan. Tout cela est trop compliqué pour les attardés du Bousquet. Certains grognons du Bousquet disent qu’ils ont ravivé la longue de Lunas.

   De tout temps Lunas est considéré comme le village le plus civilisé de la région. C’est une vérité historique. Le jeu se passe le mardi et le jeudi sur les bords du Gravezon, sous les platanes. A 15 heures, les joueurs viennent de partout, même ceux du Bousquet. Ceux qui ont le plus de cerveau et qui ont suivi des cours de mise à niveau.

    Certaines personnes ne sont pas joueurs et viennent en spectateurs pour se moquer et faire des réflexions.

   Pour jouer à la longue, il faut des boules plus grosses et plus belles que celles de la pétanque, des œuvres d’art.

    Chez les joueurs il existe une aristocratie : ce sont les tireurs. Ils sont les étoiles, les vedettes. Il faut dire, qu’il faut jeter la boule à plus de 12 mètres et toucher sans faire le « rabalaïre » Je dois le reconnaître, ceux du Bousquet-d’Orb sont de bons tireurs …de longue.

   A 6 heures sonnantes le jeu est arrêté. Le temps de boire un pastaga à « la boule joyeuse » et il faut rentrer rapidement à la maison sinon l’épouse va gronder.


                                                                                   Henri du Redondel

Chroniques "LA FOGASSA SALADA" proposées par Henri et diffusées sur "RADIO LENGA D'OC"

Retrouvez cette radio en langue occitane sur   http://www.radiolengadoc.com/

Cronicas de L'Enric del Redondel