Cronicas de L'Enric del Redondel

Chroniques "LA FOGASSA SALADA" proposées par Henri et diffusées sur "RADIO LENGA D'OC"

Retrouvez cette radio en langue occitane sur   http://www.radiolengadoc.com/

A la font de Nimes

     A la font de Nimes,  i a un ametlièr que fa de flors blancas al mes de genièr.

     Aquò es la cançon e aquò es plan vrai.

    Los ametlièrs ara son en flors.

   Tot aquò es plan polit lo pantais, lo somi es tornat.

   La prima tusta a la pòrta per anonciar los jorns de bonaur, de felicitat. E tot aquò m’agrada plan.

   Agacha pichòt, las femnetas van portar las raubas cortetas, vas veire las pichotas gambetas blanquinetas que lo solelh a pas tocat dempuèi un an. Ah! Pichòt ! mèfi al solelh, es un coquinon, un brigandas que careça  las femnas de pertot, las espatlas, los tetons, las gautas del cuol,  la comba polida.

   Atencion pichòt i a de còps aquela salopariá de solelh crama la pèl de las femnetas que son rojas coma un geranium,rojas coma los gambas. Las femnas agantan la pelada e tu riscas pas de las careçar,  de las palpejar.

   La sola causa que pòdes faire : las tartinar de crèma de solelh. Mai tocarase pas la tartina, e riscas pas de trempar la mouillette...

 

   A la fontaine de Nîmes, il y a un amandier qui fait des fleurs blanches au mois de janvier.

   C’est la chanson et cela est bien vrai.

   Maintenant les amandiers  sont en fleurs.

  Tout cela est très joli, le rêve est revenu. Le printemps frappe à la porte pour annoncer  les jours de bonheur, de félicité. Tout cela me plaît beaucoup.

   Regarde petit, les jeunes femmes vont porter les robes courtes, tu vas voir les  jolies jambes blanches que le soleil n’a pas touchées depuis un an. Ah ! Petit ! Attention au soleil, c’est un coquin, un brigand qui caresse les femmes sur tout le corps, les épaules, les seins, les fesses, la poitrine.

   Fais attention petit, certaines fois ce méchant soleil brûle la peau des femmes qui devient rouge comme un géranium, rouge comme une crevette. Les femmes ont la peau qui pèle et tu ne risques pas de les caresser.

   La seule chose qui est possible : les tartiner de crème solaire. Mais tu ne toucheras pas la tartine... et tu ne risques pas de tremper la mouillette...

 

Tartine : tranche de pain recouverte de beurre

Mouillette : petit morceau de pain trempé dans un œuf à la coque

Lubrique : toute personne qui pourrait proposer une autre traduction...

Cronicas de L'Enric del Redondel