Cronicas de L'Enric del Redondel

Chroniques "LA FOGASSA SALADA" proposées par Henri et diffusées sur "RADIO LENGA D'OC"

Retrouvez cette radio en langue occitane sur   http://www.radiolengadoc.com/

Chocolate, lo garda de pesca de Lunas...

   Chocolate èra lo garda de pesca de Lunas.

   Era pas comòde e voliá agantar los joves que pescavan dins la resèrva . I arribava jamai  e aquò lo fasiá romegar. Vos cal  dire, dins los annadas 60, a çò de Lunas  i aviá una còla de joves que  menavan fòrça bruchs  dins lo vilatge. Los fraires Joan-Pèire e  Claudi Lamouroux,  Miquel Rambaud, Claudi Breil, Kiki Vellas, Miquel Soulier, Rotland Bascoul, Joan Pèire  Viala. Cresi qu’ i aviá de filhas, de segur,  Miquèla Frias, Ugueta Ponce e mai d’autres que me remembri pas pus.Aqueles joves, èran pas los darrièrs per agantar las trochas dins la resèrva o tanben dins lo beal. Nosautres la còla de Bibi qu’èrem mai joves de un o dos annadas los agachàvem amb admiracion per de que aqueles  « Dieus » avián de…Vespa. E las lausetas èran amorosas de las Vespa. Nosautres aviam las bicicletas totas inscrancadas...

   Aquela còla de « vièlhs »fasián de repais amb trochas del beal, escarabissas del rèc de Nize, legums de l’òrt de Kussol, vin qu'es pas possible de dire aqui d’ont veniá, es secret. Se volètz saupre, anatz al « parlament » de segur Miquèl vos balharà un parels de detalhs e tanben lo nom de tot lo monde.

   Lo problèma es que l’endeman del repais, Chocolate recebiá un paquet per las PTT amb las tèstas, las espinas de trochas  e los clòs de las escarabissas...

    Chocolate fasiá lo morre, Cussol cridavá als raubaires e lo « fornisseire » de vin era colèra. Tot aquò fasiá un rambalh pas possible dins lo vilatge !

   Bon lo còp que ven, vos parlarai de Cussol,  de son òrt e tanben de  la bicicleta sieuna...

   Al mes que ven .

L’Enric del Redondel

Joseph R. dit Chocolate... (photo M. Chatain)

   Chocolate était le garde-pêche de Lunas.

   Il n’était pas commode et voulait attraper les jeunes qui pêchaient dans la réserve. Il n’y arrivait jamais et cela le mettait en colère.

   Il faut dire, dans les années 60 il y avait à Lunas un groupe de jeunes qui faisait grand bruit dans le village. Les frères Jean-Pierre et Claude Lamouroux, Philippe Rambaud, Claude Breil, Kiki Vellas, Michel Soulier, Roland Bascoul, Jean-Pierre Viala. Je crois qu’il y avait aussi des filles bien sûr, Michèle Frias, Huguette Poncet et beaucoup d’autres dont je ne me souviens pas. Ils n’étaient pas les derniers pour pêcher les truites dans la réserve ou dans le béal. Nous autres, de l’équipe de Bibi, qui étions plus jeunes de un ou deux ans nous les regardions avec admiration car ces « Dieux » avaient des…Vespas. Et les jeunes filles étaient amoureuses des Vespas. Nous on avait des bicyclettes « estranquées »...

   Cette équipe de « vieux » faisait des repas avec les truites du béal, les écrevisses de Nize, les légumes du jardin de Cussol, le vin dont il ne m’est pas possible de dire ici d’où il venait, c’est un secret. Si vous voulez savoir, allez au « parlement » c’est sûr Michel vous donnera de nombreux détails et peut-être le nom de tout le monde.

   Le problème, c’est que le lendemain du repas, Chocolate recevait un colis des PTT avec les têtes, les arêtes de truites et les carcasses d’écrevisses....

    Chocolate faisait la tête, Cussol criait au voleur, et le «fournisseur» de vin était en colère. Tout cela faisait un grand remue-ménage dans le village !

   Bon la prochaine fois, je vous parlerai de Cussol, de son jardin et aussi de son vélo…

   Bonne soirée.

Henri du Redondel

Cronicas de L'Enric del Redondel