1916 - LUNAS, un nouveau Lourdes?

 

 En 1916, pendant la première guerre mondiale, le hameau de Caunas, sur la commune de Lunas, connut une bien étrange affaire.

    Deux gamines, influencées par un adulte (on l'apprendra plus tard...) déclarent avoir vu la Vierge. Celle-ci leur serait apparue dans un arbre et aurait promis de revenir faire jaillir une source.

   La nouvelle se répand alors rapidement dans le canton et même au-delà. On veut assister au "miracle". Le jour où doit se produire l'évènement, un train spécial débarque, en gare du Bousquet-d'Orb, un flot de pèlerins ou de curieux. Malgré les prières et les chants, pas une goutte d'eau ne sort du sol à l'endroit annoncé...

   La fontaine, construite pour l'occasion, reste obstinément sèche...

   La madone joue l'Arlésienne... Il n'y aura pas de fontaine miraculeuse à Caunas...

   Chacun repart déçu. Les fillettes avoueront n'avoir jamais eu d'apparition.

   Hélas, pour les finances municipales, Lunas ne deviendra pas un "Lourdes bis"...

  Ne manquant pas d'humour, les hommes du hameau décidèrent de boire le moins possible d'eau et créèrent la société des " BOIS SANS SOIF" où bière et vin se substituèrent à l'eau manquante !

   Le seul souvenir de ce raté fut l'édition d'une carte postale par V. BAILLY, à partir d'un cliché de Bastide, portant en légende "CAUNAS - Souvenir de l'Apparition - La Fontaine".

 Source : TUFFOU Jean (sous la direction de) (1988) Vivre en Pays minier - de 1870 à 1940 - Bulletin de la Société Archéologique et Historique des Hauts-Cantons de l'Hérault - bulletin spécial numéro 6 (pages 137 et 161). ISBN : 2-905551-02-X

 Sommaire "faits divers"